Appâts anti-fourmis : un danger pour le chien et le chat

Chiens et chats sont attirés par le goût sucré de l’antigel, mais aussi de certains appâts utilisés contre les fourmis. Le risque d’intoxication n’est pas nul. 

Appâts anti-fourmis : un danger pour le chien et le chat - Maladies et prévention - Chien
Appâts anti-fourmis : un danger pour le chien et le chat - Fotolia.com

Chiens et chats sont attirés par le goût sucré de l’antigel, mais aussi de certains appâts utilisés contre les fourmis. Le risque d’intoxication n’est pas nul. 

Les appâts utilisés contre les fourmis se présentent parfois sous la forme de petites boîtes en plastiques munies de trous. 

A l’intérieur, un insecticide. Celui-ci varie d’une marque à l’autre et est mentionné sur l’emballage. 

Le goût sucré de l'insecticide se trouvant à l'intérieur peut attirer le chien (et le chat) ; l'animal peut également être tenté de jouer avec cette boîte de plastique et la déchiqueter. 

Le risque d’intoxication n’est pas nul, même la concentration d’insecticide est généralement faible. 


Les animaux de petite taille plus sensibles


Une irritation locale peut apparaître. Mais chez les chiens de petite taille, les chiots et les chats, le risque d’intoxication est plus élevé. 

Aussi, il faut veiller à placer ce genre d’appâts dans des endroits inaccessibles aux chiens et aux chats. En cas de troubles – encore faut-il s’en rendre compte rapidement – une consultation vétérinaire s’impose. 

La prise en charge, remboursée par l’assurance santé animale, dépendra de la substance en cause. Aussi, lorsque cela est possible, il faut amener chez le vétérinaire le produit ou bien son emballage. Cela facilitera le diagnostic du praticien. 

A lire également, notre article sur les insecticides et antiparasitaires très dangereux pour le chat




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat 

Photo : Fotolia.com

À propos de l'auteur

Claude Pacheteau