Comment estimer l’âge de mon chien en âge humain ?

Beaucoup de propriétaires de chiens se demandent quel âge a vraiment leur animal et vous en faites certainement partie.  Pour calculer l'âge de votre chien,  il faut considérer qu’un chiot  vieillit 15 fois plus rapidement que l’homme durant sa première année, puis ajouter 6 ans durant la deuxième année. Ensuite, il suffit d’ajouter environ 4 ans, pour chaque année supplémentaire et obtenir l’âge de votre chien en années humaines.  Sans oublier de tenir compte de plusieurs critères : sa race - car toutes n’ont pas la même espérance de vie selon leur taille et leur poids -, son mode de vie, son tempérament…

quatre chiens dans la pelouse qui regardent l'objectif
Comment estimer l’âge de mon chien en âge humain ? - Tous droits réservés

La correspondance entre l’âge du chien et l’âge humain

Multiplier l’âge du chien par 7, comme on l’entend souvent, suppose que tous les chiens ont une régularité dans la phase de croissance, l’âge adulte et la vieillesse, comme les êtres humains, ce qui n’est pas du tout le cas.

Le rythme, mais aussi le seuil de sénescence, ne sont pas les mêmes pour tous les chiens. La taille est un critère essentiel donc il faut tenir compte pour obtenir l'âge réel de votre chien.  

Les petits chiens ont une croissance rapide et une espérance de vie plus longue que les gros chiens, qui eux sont adultes vers 2 ans et qui vivent généralement jusqu’à 12 ans. Un petit chien peut vivre jusqu’à 15 ou 16 ans, voire 20 ans pour certains. 

 

estimer l'age de son chien en âge humain

Quelle est l’espérance de vie d’un chien ?

Pour connaître l’âge de votre chien, il faut distinguer :

  • les chiens de petite taille (moins de 15 kg)
  • les chiens de taille moyenne (entre 15 et 40 kg)
  • les chiens de grande taille  (plus de 40 kg)

 

Le tableau ci-dessous vous aide à calculer l’âge de votre chien : 

 

Age réel du chien

Petit chien

Chien Moyen

Grand chien

6 mois

15 ans

10 ans

8 ans

1 an

20 ans

18 ans

16 ans

2 ans

28 ans

27 ans

22 ans

3 ans

32 ans

33 ans

31 ans

4 ans

36 ans

39 ans

40 ans

5 ans

40 ans

45 ans

49 ans

6 ans

44 ans

51 ans

58 ans

7 ans

48 ans

57 ans

67 ans

8 ans

52 ans

63 ans

76 ans

9 ans

56 ans

69 ans

85 ans

10 ans

60 ans

75 ans 

96 ans

11 ans

64 ans

80 ans

105 ans

12 ans

68 ans

85 ans

112 ans

13 ans

72 ans

90 ans

120 ans

14 ans

76 ans

96 ans

/

15 ans

80 ans

102 ans

/

16 ans

84 ans

110 ans

 

Quelle est l’espérance de vie d’un chien ?

espérance de vie des chiens suivant leur race

La durée moyenne de vie pour votre animal est de 10 à 15 ans.  Mais beaucoup de facteurs entrent en jeu : la taille du chien, mais aussi sa race, son état de santé, son mode de vie. Les chiens de petite taille vivent plus longtemps que les chiens de grande taille.
 

En fonction des races et des tailles de chiens

Les chiens, grâce aux progrès de la médecine vétérinaire vivent de plus en plus vieux. Il n’empêche que certaines races vivent plus longtemps que d’autres. Il faut en tenir compte lorsque l’on jette son dévolue sur une race. Un mastiff, un dogue de bordeaux ou encore entre autres un dogue allemand va par exemple vivre moins longtemps qu’un caniche ou un autre chien de petit ou moyenne race. Les maîtres qui ont pris le temps de se renseigner sur la race qui les attire savent malheureusement, dans le cas des grands chiens, que le temps qu’ils vont partager avec leur compagnon est « compté ».

Si les chiens de grande taille et géants ont une espérance de vie plus courte, les très petits chiens (moins de 5 kilos) ont eux aussi une espérance de vie plus limitée. Certaines races sont par ailleurs prédisposées à certaines maladies plus ou moins graves, héréditaires ou non, ce qui impacte sur leur durée de vie. D’autres peuvent développer du jour à l’autre un problème de santé imprévisible, comme chez les humains.

Des études ont par ailleurs démontré que les chiens, ceux d’un même format, calmes disciplinés…, vivent plus longtemps que les chiens nerveux, turbulents, très actifs, souffrants d’anxiété ou de troubles du comportement.

L’origine du chien (correctement socialisé dès le départ ou non), son tempérament et son éducation sont également des critères à prendre en compte.

Dans tous les cas, la prévention est importante. L’éleveur doit avertir et conseiller le futur maître, voire être disponible pour répondre aux questions qui peuvent se poser tout au long de la vie de l’animal. Mais le vétérinaire est surtout l’interlocuteur de premier choix.

En fonction du lieu et du mode de vie

Le chien a besoin de confort et de bien-être tout au long de sa vie. Ainsi, il n’en à que faire de vivre en maison ou en appartement, à partir du moment où vous pouvez lui assurer une activité physique quotidienne. Cela contribue à éviter le surpoids et les maladies cardio-vasculaires.

Comment augmenter l’espérance de vie de mon chien ?

Pour prolonger la vie de votre compagnon, mais aussi l’aider à bien vieillir, plusieurs conseils :

Une alimentation équilibrée, adaptée à son âge, sa race et son poids, permettra à votre chien d’être moins exposé au surpoids ou au diabète, qui peuvent ensuite entraîner d’autres pathologies.  

Des soins adaptés : un chien correctement soigné vivra plus longtemps. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire en cas de symptômes. Protégez-le en le vaccinant, mais aussi en lui administrant régulièrement du vermifuge. Enfin, notez que la stérilisation ou la castration permettent de prolonger la durée de vie des chiens en évitant notamment certains cancers, chez les femelles tout comme chez les mâles.

Une activité physique régulière et ceci que vous ayez ou pas un jardin. Un chien a besoin de sortir, de sentir d’autres odeurs. Certaines races se contenteront d’une petite balade quotidienne, alors que d’autres ont besoin de courir chaque jour.

Ne pas hésiter à consulter le vétérinaire au moindre doute. Plus certaines maladies ou problème de santé sont pris à temps, plus les chances de guérison/rémission augmentent.

L’assurance pour chien permet de gérer le budget santé de votre compagnon, tout en étant certain de pouvoir lui offrir les meilleurs soin possibles. Les soins vétérinaires, qui n’ont rien à envier à la médecine humaine, peuvent rapidement être très élevés. Parfois, ce sont des traitements à vie qui sont nécessaires. L’assurance du chien vous permet alors d’être remboursés jusqu’à 90% des frais vétérinaires. L’idéal est bien entendu de ne pas attendre de se retrouver être confronté à un problème et donc d’envisager de souscrire dès le plus jeune âge de votre compagnon. Demander un devis est gratuit et ne vous engage en rien.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123rf

À propos de l'auteur

Claude Pacheteau