Comment voyager en Suisse avec son chien ou chat

De nouvelles règles de transport des chiens et chats ont été décidées par l'Office fédéral des affaires vétérinaires (Suisse). A respecter lorsque l’on voyage avec son animal. 

Voyager en Suisse avec son chien ou chat : faites-lui de la place ! - Dossiers - Chien
Comment voyager en Suisse avec son chien ou chat - Tous droits réservés

L'Office fédéral des affaires vétérinaires (OSAV) a mis lundi en consultation de nouvelles ordonnances destinées à améliorer la protection des animaux. Certaines concernent les conditions de vie au quotidien des chiens et chats, mais aussi les transports. Des règles, dans ce dernier cas, qui seront à respecter lorsque l’on voyage en Suisse avec son animal. 

La Suisse prend a bras le corps la question du bien-être animal. 

L'Office fédéral des affaires vétérinaires (OSAV) étudie trois nouvelles ordonnances destinées à améliorer la protection des animaux.


Davantage d’espace lors des transports en voiture


La première de ces ordonnances concerne les conditions de détention des chiens en appartement ou durant des transports. Selon le projet de l'OSAV, les chiens et chats devront disposer de suffisamment d'espace pour se tenir debout, se tourner et se coucher pendant les trajets en voiture.

Une règle qui sera valable pour les étrangers se rendant en vacances en Suisse avec leur animal.


Les chiens doivent sortir plusieurs fois par jour


Le second projet à l’étude (concernant les résidants suisses propriétaires d’un animal de compagnie) stipule quant à lui que « les chiens doivent avoir la possibilité de sortir plusieurs fois par jour pour faire leurs besoins ».


Une niche bien abritée


Les chiens vivant à l'extérieur doivent disposer « d'une niche ou d'un abri les protégeant de la chaleur, du froid, de l'ensoleillement ou de la pluie et leur permettant de s'y tenir debout ou couchés sur le côté les pattes tendues ».

Le texte fixe également des surfaces minimales applicables aux box des pensions et refuges pour chiens.


Plus d’élevage de chats sans moustaches

D’autres recommandations sont dictées enfin pour les animaux d’élevage (telles les souris) ou encore des animaux sauvage ou de cirque.

Les milieux intéressés ont jusqu'au 28 juillet 2014 pour se prononcer sur la mise en applications de ces diverses mesures.
 

Coupe de queue et coupe d’oreilles interdites en Suisse

La coupe de la queue (caudectomie) et la coupe des oreilles (otectomie) est interdite en Suisse, de même que, depuis juin 2002, l’entrée en Suisse de chiens essorillés ou écourtés.

Toutefois, ces interdictions comportent deux exceptions : les étrangers peuvent passer des vacances en Suisse avec un chien essorillé ou à queue écourtée.

Les personnes qui viennent s’établir en Suisse peuvent y amener leur animal même essorillé ou écourté.
 

A lire aussi :

Chihuahua, labrador, bâtards : les chiens préférés des Suisses




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat

Photos : 123rf

À propos de l'auteur

Claude Pacheteau