Électrocution chez le chien, comment réagir

Électrocution chez le chien, comment réagir - Dossiers - Chien
Électrocution chez le chien, comment réagir - 123rf

Tant dans la maison qu’à l’extérieur, lors d’une promenade notamment, le chien peut être victime d’une électrocution. Véritable urgence vétérinaire prise en charge par l’assurance santé animale, comment réagir face à ce type d’accident ? 

Comment réagir face à une électrisation, ce terme désignant en fait le passage de l’électricité dans le corps, l’électrocution étant le terme employé lorsque l’accident cause le décès ? 

Il est conseillé de ne pas toucher l’animal, le courant pouvant toujours être présent. Et cela même si les humains sont davantage protégés, notamment grâce aux semelles des chaussures qu’ils portent. 

Il faudrait, pouvoir couper immédiatement l’alimentation en électricité (disjoncteur), ce qui est loin d’être évident suivant l’endroit où l’accident se produit. 

Le choc électrique peut être plus ou moins violent et conduire dans le plus grave des cas à l’effondrement du chien au sol, en état d’inertie. Suivant la décharge en cause, des symptômes tels que convulsions, vomissements, diarrhées, apnée… peuvent être observés. 


Mise sous surveillance vétérinaire


En cas d’arythmie cardiaque, le risque est l’arrêt du cœur. Une tentative de réanimation (bouche-à-nez) peut être nécessaire, mais elle implique d’avoir quelques notions de secourisme canin et de pouvoir aussi faire face à un événement aussi paniquant et stressant que celui-ci. 

Le chien victime devra être conduit au plus vite chez le vétérinaire, en urgence, où les soins et la mise sous surveillance seront pris en charge par l’assurance santé animale (mutuelle animaux). 

Les difficultés respiratoires ainsi que des œdèmes peuvent apparaître jusqu’à 24/48 heures après les faits, d’où l’importance de la surveillance médicale. Le pronostic vital peut être engagé durant les premières 24 heures en moyenne suivant l’accident. 


Des risques de brûlures également


L’électrisation peut aussi dans certains cas causer des brûlures au point de contact (truffe, cavité buccale), mais aussi sur le fourreau dans le cas où le choc électrique est provoqué par le fait que l’animal a uriné sur un « objet » conducteur de courant. Cela est une autre cause possible. 

On peut, dès lors que le courant est coupé et en cas d’une telle blessure, passer de l’eau froide en grande quantité dans l’attente de conduire l’animale au plus vite chez le vétérinaire. 

A noter que l’électrisation– ou électrocution – peut tout à fait survenir au domicile. 

Cela fait partie des accidents domestiques fréquents (eux aussi pris en charge par la mutuelle chien, la mutuelle chat) dont sont notamment victimes les jeunes chiens et chats. 

Ils peuvent effectivement être attirés par les prises, fils électriques, décorations ou appareils ménagers défectueux. L’accident peut enfin avoir lieu suite à un marquage urinaire. 

 

Chute de fils électriques dans un jardin : un nouveau cas de décès de chien par électrocution

Des cas d’électrocution lors de promenade dûs notamment à un système défectueux propageant le courant électrique sur des plaques d’égout sont régulièrement relatés. 

Début décembre 2013, en France, c’est la chute de fils électriques dans le jardin d’un maître qui a causé le décès de son chien, à Saugnac-et-Muret (Landes, 40). 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat 

Photo : 123rf

À propos de l'auteur

Claude Pacheteau