Salive des chiens et chats : dangereuse pour notre santé ?

Article publié le : 15/10/2018

Salive des chiens et chats : dangereuse pour notre santé ?

Entre février 2017 et avril 2018, ce sont 3 cas de personnes décédées d’une infection due à Capnocytophaga canimorsusqui ont été signalés en France. Le cas d’un Américain âgé de 48 ans ayant dû être amputé des mains et des jambes après avoir été léché par un chien avait déjà été rapporté par le passé.

Ce germe est transmis par la salive des chiens et des chats.

Des marques d’affection pouvant être mortelles

Pourtant, bisous, léchouilles, etc. sont autant de marques d’affections que de nombreux maîtres affectionnent. Mais qui ne seraient pas sans danger pour notre santé.

Le professeur Geneviève Héry-Arnaud, du laboratoire de bactériologie et virologie du CHRU de Brest et plusieurs de ses collègues se sont penchés sur cette bactérie. D’autant plus qu’ils ont été alertés en 2016 par un patient admis en service d’urgence. Une méningite était soupçonnée alors, car les signes qu’il présentait en avaient tous les symptômes.

Mais c’est là aussi la salive d’un chien qui était responsable d’une nécrose au niveau des membres L’amputation d’un pouce et d’un index a été rendue nécessaire. .

Le professeur Geneviève Héry-Arnaud et son équipe ont publié les résultats de leurs  travaux d’étude dans la revue Médecines et Maladies Infectieuses.

Tout le monde n’est pas vulnérable

Toute personne n’y est pas vulnérable et il ne faut pas céder à la panique. Selon le professeur, « 60% des cas présentent un système immunitaire affaibli avant l'infection ». Les personnes touchées l’ont été suite à une morsure ou bien au léchage d’une peau écorchée ou lésée.

La bactérie affecterait plus facilement certaines personnes : celles ayant subi une ablation de la rate, les fumeurs ou bien encore les personnes alcooliques.

Il n’en reste pas mois que pour le professeur « les infections à C. canimorsus sont très probablement sous-diagnostiquées ».

Parfois, « on ne retrouve pas la voie d’entrée de la bactérie», explique encore le Pr Geneviève Héry-Arnaud, dans les colonnes du Télégramme.

A signaler qu’un traitement mis en place sans attendre permet de faire face, car la bactérie semble très bien réagir aux antibiotiques. La prudence reste de mise et certaines règles d’hygiène et de bon sens s’imposent au contact des animaux domestiques.

 

A retenir

Se laver les mains est notamment recommandé après avoir manipulé des animaux. C’est l’une des recommandations du Dr Philippe Beaulieu, responsable du pôle Eau et Santé, à l’occasion de la 10e journée mondiale du lavage des mains, le 15 octobre 2018.

Les bons gestes :

- juste de l’eau et du savon !

- se laver la paume, le dos de la main, les doigts et leurs interstices ;

- faire durer le lavage de 30 à 60 secondes ;

- rincer à l’eau claire et si possible tiède,

- sécher avec une serviette propre ou un papier à usage unique.

 

SantéVet

Assurer son animal, c’est pas bête !

Photo : 123rf



Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie

Je l'assure

COMMENTAIRES


Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie

Je l'assure