Orly : un chien de concours meurt dans une soute à bagages

A destination de Pointe-à-Pitre, un vol d’Air France a subi un problème technique nécessitant une immobilisation de l’avion au sol sur l’aéroport d’Orly. Dans la soute se trouvait un bulldog anglais âgé de trois ans. Il a été retrouvé mort avant le décollage.

Orly : un chien de concours meurt dans une soute à bagages - Actualité - Chien
Orly : un chien de concours meurt dans une soute à bagages - Tous droits réservés

A destination de Pointe-à-Pitre, un vol d’Air France a subi un problème technique nécessitant une immobilisation de l’avion au sol sur l’aéroport d’Orly. Dans la soute se trouvait un bulldog anglais âgé de trois ans. Il a été retrouvé mort avant le décollage. 

Les chiens, parmi lesquels ceux participants à des expositions canines de beauté, sont parfois tenus de voyager à l’étranger. C’est le cas de ce bulldog anglais baptisé Daiko. Ce chien a notamment terminé 5e Excellent lors de la dernière Nationale d’élevage du Club du bulldog anglais, en mai 2011 (photo). 

Embarqué dans la soute (compte tenu de son poids) sur un vol Air France devant relier la capitale à Pointe-à-Pitre fin septembre dernier, ce chien a été retrouvé mort dans sa cage avant le décollage alors que l’avion avait dû être immobilisé plusieurs heures suite à un incident technique. 


Une évacuation vers une salle climatisée aurait évité le drame


Cette découverte a provoquée un nouveau retard. Le propriétaire ne comprend pas que son chien n’est pas été évacué lors de l’immobilisation de l’avion afin d’être placé dans un endroit climatisé le temps de procéder aux réparations. 

Air France a qualifié cet accident de « déplorable ». Le vétérinaire, intervenu à la demande de la compagnie, a conclu à un décès du chien probablement dû à une détresse cardio-respiratoire. 

Les frais vétérinaires ont été pris en charge par la compagnie aérienne ainsi que l’incinération de l’animal. 

Elle entend suivre ce dossier et rester en contact avec le propriétaire. 

Ce dernier a alerté de nombreux médias, décidé à porter plainte afin que de tels faits ne se reproduisent pas. 

Certains chiens plus sensibles que d’autres à la chaleur et au stress

Les races brachycéphales (face aplatie), comme c’est le cas notamment du bulldog anglais, plus que d’autres souffrent de la chaleur. 

Les problèmes respiratoires peuvent aussi être accentués par le stress. 

A noter que la compagnie américaine Delta Airlines ne veut plus embraquer sur ses avions les chiens et chats à face aplatie



SantéVet 

Le spécialiste de l'assurance santé chien et chat 

Photo : L. Dauvois/delalanderie.com

À propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Autres articles qui parlent de :