Une vague de typhus canin fatale !

Article publié le : 11/09/2018

Une vague de typhus canin fatale !

De nombreux chiots ont succombé au typhus canin à Charleroi et ses environs. Selon plusieurs vétérinaires, le virus a « frappé fort » ces derniers mois. Aucune cause n'est avancée, mais les spécialistes de la santé animale rappellent qu'un vaccin efficace existe pour lutter contre ce virus.

Une vague de typhus canin sévit depuis la fin de l'été 2018 à Charleroi, en Région wallonne. Elle est à l’origine d’une grande inquiétude chez les propriétaires de chiens de la ville.

De nombreux chiots sont effectivement décédés à cause de cela.

Le typhus canin est une maladie infectieuse du chien due à un parvovirus. Elle se manifeste notamment par des atteintes intestinales.

Un vaccin existe

Il existe un vaccin ; celui-ci peut tout à fait être financé à l’aide du forfait prévention que proposent les formules de santé animale de SantéVet.

En l'absence de celui-ci, le taux de mortalité chez les chiots est très important : de 20 à 30% et cela malgré un traitement intensif. Les chiens adultes sont moins sensibles.

Sans traitement, le taux de mortalité atteint sinon 91% chez les jeunes chiens non traités.

Ce virus se transmet entre chiens par contact direct, dans la plupart des cas par les excréments/déjections.

En cause : la saleté des rues 

La "saleté" des rues est pointée du doigt. De nombreux habitants l'accusent.  Les vétérinaires expliquent pour leur part en premier lieu que « le typhus est une maladie qui se transmet par contact de populations canines et principalement par les excréments ».

Les premiers symptômes apparaissent généralement après 3 à 7 jours.

Le chien souffre alors de léthargie, diarrhées, vomissements et parfois de fièvre…

Des races de chiens plus sensibles que d’autres

Certaines races de chiens sont plus sensibles que d’autres. C’est le cas pour les rottweilers, les chihuahuas et les dobermanns notamment.

Tous les terriers sont aussi considérés comme étant plus "à risque", mais on soupçonne que c'est davantage parce qu'ils vont renifler « un peu partout », comme l'ont précisé plusieurs vétérinaires.

 

Source : RTL Info / RTL 5’

 

SantéVet

Assurer son animal, c’est pas bête !

Photo : 123rf



Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie

Je l'assure

COMMENTAIRES


Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie

Je l'assure